De que está à procura ?

Lisboa
Porto
Faro
Comunidades

Casal português morre em incêndio em França

Ângela Evangelista da Silva Pinto, de 45 anos, e Filipe Alves Antunes (na foto acima), de 33, encontraram a morte num incêndio que destruiu um prédio de três andares na noite de sexta-feira em Villerupt, no nordeste de França.

O casal português morreu tragicamente no violento incêndio que começou por volta da uma hora da manhã de sexta, na rua Pouyer-Quertier, de Villerupt.

A intervenção dos bombeiros foi limitada pela violência das chamas, não sendo possível entrar em todos os andares do edifício. Foi apenas na manhã de sexta que os bombeiros descobriram os dois corpos, que só puderam retirar à tarde devido ao perigo de desabamento.

O tenente-coronel Bertrand Lepoutere, da proteção civil de Meurthe-et-Moselle, declarou que “quando os serviços de emergência chegaram, o incêndio estava localizado no primeiro andar, tendo-se espalhado rapidamente pela escada”.

A origem do desastre ainda não é conhecida. Sessenta bombeiros foram mobilizados para combater o violento incêndio onde pereceram Filipe Alves Antunes e Ângela Evangelista da Silva Pinto.

INCENDIE À VILLERUPT…Au moment où j’écris ce post je ne sais pas même pas vraiment par où commencer…. J’ai réfléchi plusieurs fois avant de poster cette vidéo… je n’ai pas arrêté de réfléchir à ce qui vient de se passer sous nos yeux …Hier le 24 décembre au matin j’ai été témoin de l’incendie le plus violent auquel je n’avais jamais assisté….J’étais sur le point de m’endormir quand j’ai entendu des bruits ressemblants à une dispute de voisinage… des sons d’objets qui tombent, heurtent le sol, mais je n’en ai pas vraiment la certitude…. Jusqu’au moment où j’entends de manière peu distincte « AU SECOURS » et que la personne présente à mes côtés me dis « je sens la fumée »A ce moment là je sors sans même réfléchir dans le couloir de mon immeuble prêt à aller aider cette personne susceptible d’être en danger. Les bruits se font de plus en plus clair, mais ils viennent de l’extérieur de mon bâtiment, j’ouvre la fenêtre du couloir qui donne sur la rue en face et la, j’ai une vision d’horreur, la résidence face à moi est EN FLAMME. Mon ami a directement appelé les pompiers au même moment J’entends crier « AU SECOURS, AIDEZ-MOI » en voyant le 1er étage complètement prisonnier de flammes mesurant 3 mètres de haut. Je me précipite dehors comme un fou furieux , je suis le premier arrivé sur les lieux et je vois une femme dehors en larmes me demandant d’aller récupérer ses affaires, et de l’aider à s’en sortir. Elle était dehors , saine et sauve et j’entendais un homme crier « AIDEZ-MOI, par pitié aidez-moi ».Mon coeur se serre, je rentre dans le bâtiment qui prend littéralement feu seconde après seconde comme du bois sec. A l’intérieur, je sens et j’inhale toute cette fumée noir et je constate l’ampleur des dégâts, TOUT BRÛLE.Ma seule préoccupation à ce moment là c’est de tenter de savoir si des gens sont encore présent dans cet prison de feu en plus de l’homme situé au deuxième étage qui est la raison de mon entrée ici.Je monte les escaliers donnant accès à l’étage totalement embrasé, la chaleur y est étouffante, la vision réduite par la fumée noir et pourtant je distingue très clairement les flammes devant moi qui partent du sol au plafond. La température y est insoutenable, j’avance de quelques pas, poussé par cette envie et cette urgence de venir en aide à cet homme qui appel à l’aide….Malheureusement à ce moment là cette dame qui était pourtant sortie de l’immeuble m’avait suivi sans que je ne la vois car je tentais désespérément de me frayer un chemin vers l’étage supérieur.Toute cette séquence ne dure que 2 minutes , mais 2 minutes qui paraissent être une éternité et en même temps des nanosecondes tant le nombre d’informations circulent dans ma tête à ce moment là. Elle était au rez-de-chaussée tentant de libérer ses chats et ses effets personnels mais c’était beaucoup beaucoup trop dangereux. Je me suis donc employé à la faire sortir en récupérant son perroquet qui était dans sa cage et le peu d’affaire qu’il m’était possible de prendre dans un laps de temps si court se trouvant pourtant à portée de main mais prisonnier d’un immeuble en flamme. Ma seule priorité l’empêcher de se blesser ou de mourir dans ce bâtiment, intoxiqué, brûlé ou assommé par les débris qui tombe de l’étage supérieur ( la résidence est en majorité constituée de pierre et de parquet en bois beaucoup de bois ). Cette dame était vraiment alarmée, inquiète , perdue et manifestement préoccupée par l’état de ses animaux.Une fois à l’extérieur je lui demande si d’autres personnes sont situées à son étage où dans les étages supérieurs mais elle est incapable de me répondre et le temps presse car cet homme est toujours vivant demandant de l’aide.( encore une fois tout ceci se passent en l’espace d’une à deux minutes).Chaque seconde est précieuse et chaque seconde me semble être une éternité car je suis IMPUISSANT face à cette situation surréaliste.Je rentre à nouveau dans l’immeuble en flamme, je ne peux pas laisser des gens brûler vifs et implorer de l’aide sans rien faire. A l’intérieur, c’est L’ENFER… les flammes sont dans les escaliers du rez-de-chaussée et commence à descendre rendant l’accès de plus en plus impraticable et MORTEL. Mon coeur se serre j’ai peur, mais j’y retourne, je monte la moitié du premier étage , je sens ma peau qui brûle… mes poumons chargés de fumée potentiellement dangereuse. J’arrive avec difficulté et une très grosse appréhension au palier du 1er étage… Je constate avec effroi que l’étage est impraticable, les larmes me montent aux yeux, je sens que cette homme va devoir mener un combat contre les flammes mais je ne pourrais peut être pas l’aider en restant prisonnier de cet étage infernal…Malgré tout je tente ma chance, j’essaie de faire un pas, un deuxième, le coeur serré, l’envie d’aider et le sentiment de tenter tout ce qu’il m’est possible de faire. J’engage le 3ème pas et la j’entends et vois une explosion devant moi faisant sortir des flammes qui auraient pu m’embraser et qui ont caresser mon bras ainsi que mon visage…C’est trop dangereux, d’autant plus que cette dame et de retour dans l’immeuble à la recherche de ses animaux. Par chance 2 courageuses jeunes femmes sont là elles aussi à l’entrée de l’immeuble et tentent de la faire sortir et empêchant un autre homme de rentrer.A ce moment précis, les flammes ont ravagé l’étage supérieur et des débris de feu provenant des lignes électriques reliées au bâtiment font sortir des flammes et des étincelles électriques rendant les flammes rouges et bleues et augmentant encore un peu plus la situation déjà critique.Je redescends en trombe de l’escalier en aidant ses femmes à sortir la dame de cette fournaise.Encore une fois tout ceci c’est passé en une quinzaine de minutes, tout va très vite et tout semble durer une éternité. J’ai le coeur noué, les larmes aux yeux. Une fois dehors l’homme est toujours vivant réfugié à la fenêtre sur la gauche de l’immeuble. Il appel à l’aide, il panique, et j’entends également tres légèrement une femme demander de l’aide, mais c’est confus, car de l’autre côté j’entends les 2 jeunes femmes qui m’ont aidé demander de l’aide au voisinage qui assistait comme spectateur à la scène portable à la main. Ils étaient là, à regarder impuissant mais surtout SANS SE PROPOSER POUR TROUVER UNE SOLUTION….Je ne demande pas de mettre sa vie en jeu dans cette prison de feu mais DONNEZ DES IDÉES, une échelle, des matelas, des extincteurs N’IMPORTE QUOI mais donnez l’impression que vous voulez aider. Mis à part ces 2 femmes personnes ne proposent rien… Nous faisons le tour du bâtiment tentant de trouver un autre accès pour peut être réussir cette tentative de sauvetage mais le temps presse et nous ne sommes pas équipé pour cela.Les pompiers finissent par arriver 20 min se sont écoulées , des pompiers volontaires, qui ont réussi à intervenir rapidement pour accéder au 3 étage et libérer une famille ( un enfant et ses parents ).Les 2 jeunes femmes se sont également occupées du Papa très gravement blessé pendant que j’étais avec la maman et son fils dans l’ambulance car nous devions être placé sous oxygène à cause de tout cette fumée inhalée.Tout ça pour vous dire que les VRAIS HÉROS sont les soldats du feu… ils risquent leur vie volontairement pour sauver celles des autres.Je les ai vu lutter des heures et des heures pour éteindre ce brasier mortel, monter à 20 mètre de haut avec leur échelle , entrer dans les flammes et en sortir cette famille. BRAVO À EUX pour ce courage , cette dévotion et ce sens du sacrifice.Malheureusement pour cet homme et cette femme demandant de l’aide il était déjà trop tard ❤️‍🩹 C’est la deuxième fois en moins d’un mois que je suis le premier sur les lieux d’un incendie dans la ville où j’habite et les 2 à moins de 10 mètre de mon domicile. J’ai réussi dans le premier à aider une mère et sa fille à sortir en cassant leur porte, malheureusement sur le deuxième incendie je me suis senti impuissant malgré tout mes efforts.Je ne veux plus jamais ressentir ça, j’ai décidé après avoir conversé avec les policiers et les pompiers de ma ville avec qui je m’entends bien de me former avec les pompiers… je ne sais pas si je deviendrais pompier volontaire où pas mais je veux être habilité à aider les gens et peut être contribuer à « sauver des vies ».J’ai le coeur en morceau en postant cette vidéo mais c’est pour vous montrer la FORCE DESTRUCTRICE DE CET INCENDIE.Que cela peut arriver à côté de chez vous, et que nous devons être solidaire, proposer des solutions et au minimum être formé sur les bons gestes et réflexes à avoir pour ne pas se retrouver spectateur du décès de nos voisins. Croyez-moi Le sentiment de culpabilité que j’ai est vraiment lourd, celui de ne pas avoir réussi à être plus utile, celui de savoir que des gens ont disparu alors que je suis toujours là… l’impression d’être INUTILE et faussement courageux…Cette tragédie s’est produite le 24 décembre…Des soldats du feu ont sauvé des vies , un couple d’une trentaine d’années nous a quitté… que cela nous fassent prendre conscience de l’importance de ces hommes et ces femmes qui sont toujours là pour nous porter secours.N’oublions pas également d’être toujours bons avec votre voisinage car demain ils ne seront peut être plus de ce monde 😢Mes condoléances aux familles des personnes décédés ce soir là.Ps: si vous connaissez la famille qui a survécu et à malheureusement tout perdu dans l’incendie contactez-moi en message privé afin qu’on puisse s’organiser pour les aider ( vêtements, nourritures etc…) merci à vous.

Posted by Anthony Amar on Saturday, December 25, 2021